Pink Lady

Pink Lady

Se consomme frais en apéritif  ou en digestif (29°)

Technique :

Au Shaker

Type de verre :

Verre à Cocktail

Ingrédients :

  • 4 cl de Gin
  • 2 cl de Jus de Citrons
  • 1 cl de Sirop de Grenadine

Elaboration :

  1. Rafraîchissez votre verre en le remplissant de glaçons.
  2. Remplissez au 2/3 de glaçons, la grande timbale du shaker.
  3. Versez dans la petite timbale du shaker, tous les ingrédients composant le cocktail en respectant les quantités de la recette.
  4. Avec l’aide de la passoire à glaçons maintenez les glaçons dans la grande timbale, puis retournez celle-ci et égouttez l’eau résiduelle des glaçons.
  5. Fermez le shaker et secouer vivement pendant 6 à 10 secondes.
  6. Videz le verre des glaçons et égouttez l’excédent d’eau.
  7. Versez le mélange dans le verre en le filtrant avec l’aide de la passoire à glaçons.

Histoire :

Une recette qui fait aimer le gin à ceux qui auparavant n’arrivaient pas à le boire… un mariage d’ingrédients judicieux qui en fait un cocktail sucré-acide parfait.

Très prisé dans les restaurants très chics!

Inventé en 1932, grâce à son nom, la couleur, les ingrédients, et la texture, le “Pink Lady” est une boisson très féminine. Favori des dames de la haute société des années 30, et au même titre que le “Cosmopolitan”, le Pink Lady a beaucoup participé à la mode des “Girl drinks” (boissons pour filles), permettant d’ouvrir les bars aux dames, qui étaient fréquentés exclusivement par des hommes, aidant à la dissolution de l’image “macho” du bar. L’écrivain/barman Jack Townsend confirme cette hypothèse dans son Bartender’s Book de 1951.

 

L’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Cocktails associés