Mojito

mr-moustache-recette-mojito

Mojito

Se consomme frais en apéritif ou en Soirée (14,6°)

Technique :

Direct au verre

Au Pilon

Type de verre :

Verre Tumbler

Décoration :

  • 1 Branche de Menthe Fraîche

Ingrédients :

  • 4 cl de Rhum Cubain
  • 4 dés de Citrons verts
  • 7 feuilles de menthe
  • Eau gazeuse (perrier)
  • 2 cl de sirop de sucre de canne

Élaboration :

  1. Dans le verre, déposez les feuilles de Menthe.
  2. Rajoutez le sucre.
  3. Incorporez les dés de Citron vert.
  4. Pilonnez en tapotant sans déchirer la Menthe.
  5. Remplissez le verre de Glace Pillée.
  6. Versez le Rhum Cubain.
  7. Complétez avec l’eau gazeuse.
  8. Mélangez les produits avec la cuillère à mélange.
  9. Versez quelques goûtes d’ Angostura.
  10. Décorez avec un brin de menthe fraîche.

Histoire :

L’origine du Mojito vient de Francis Drake, connu à l’époque sous le nom “El Draque” (le Dragon), qui était un célèbre corsaire anglais (premier homme anglais à faire le tour du monde) et avait un repère situé à “La Isla”, qui est la “Isla de la Juventud” à Cuba. Cet écumeur des mers avait incontestablement bon goût, il était séduit par ces paysages naturels restés vierges et leur quiétude. Francis Drake, pendant son tour du monde et entre 2 pillages en 1578, y accosta et bût dans une taverne avec son équipage pour fêter leur dernier butin. Ils aimaient siroter des feuilles de menthe pilées avec du “tafia” (précurseur non raffiné du rhum cubain actuel) et du citron vert. Ils buvaient l’ancêtre viril et rustique du mojito qu’ils appelaient le «Draque».

La recette est restée à la “Isla” et s’est perpétuée jusqu’à se consommer régulièrement sous le nom de “Draquecito”.

En 1946 “La Bodeguita del Medio” décide donc de réaliser une variante raffinée du “Draquecito” afin de le rendre plus accessible. Ils ajoutent du sucre et du citron, revoient les dosages et appelèrent cette recette “Mojito” (amalgame violent de mojadito (humide) et de mojo (sauce culinaire cubaine).
Nom bien trouvé pour une boisson qui se veut séduisante et tropicale. Peu de temps après, les Cubains la préparèrent partout et au milieu des années 20 elle était devenue la boisson nationale de Cuba. Prononcez à l’Espagnole :”Morito”. Le Mojito fut rapidement exporté vers les Etats-Unis et notamment Miami où il atteint une énorme popularité, puis New York et San Francisco. Dans les années 1990, le Mojito rejoignait finalement l’Europe.

L’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


Cocktails associés