Gin Fizz

Gin Fizz

Se consomme frais en apéritif ou en soirée (21°)

Technique :

Au Shaker

Type de verre :

Verre Tumbler

Décoration :

  • 1 rondelle de Citron jaune

Ingrédients :

  • 5 cl de gin
  • 2 cl de jus de citrons
  • 1 cl de sirop de sucre de canne
  • Compléter d’ eau pétillante

Élaboration :

  1. Rafraîchissez votre verre en le remplissant de glaçons.
  2. Remplissez au 2/3 de glaçons la grande timbale du shaker.
  3. Versez dans la petite timbale du shaker tous les ingrédients composant le cocktail (excepté le soda!) en respectant les quantités de la recette.
  4. Avec l’aide de la passoire à glaçons maintenez les glaçons dans la grande timbale, puis retournez celle-ci et égouttez l’eau résiduelle des glaçons.
  5. Fermez le shaker et secouer vivement pendant 6 à 10 secondes.
  6. Égouttez l’excédent d’eau du verre avec l’aide de la passoire à glaçons.
  7. Versez le mélange dans le verre en le filtrant avec l’aide de la passoire à glaçons.
  8. Complétez d’ eau pétillante.

Histoire :

On attribue souvent son invention au médecin Franciscus Sylvius. Après avoir été gouverneur des pays bas, Guillaume d’Orange III devint roi d’Angleterre en 1689. Nostalgie de genièvre ou hargne contre Louis XIV, il interdit l’importation du cognac et favorise la distillation d’alcool de grain. Des distilleries anglaises apparaissent un peu partout et produisent un alcool proche du “Genever” qui est baptisé “Gin”. Son expansion est considérable, et le gin anglais devient le premier alcool de masse.

De la gente londonienne la plus bourgeoise aux classes sociales les plus populaires, il envahit l’ensemble de la société britannique. Transporté par la marine anglaise pour la consommation personnelle des officiers, aux environs de 1750, après plusieurs campagnes dans les colonies, les officiers de la marine britannique ont eu l’idée de consommer le gin avec la quinquina pour lutter contre la fièvre : le grand Cocktail classique “Gin Tonic” était né. Les réserves épuisées, on tente alors de faire avaler aux marins un elixir de vitriol, soit de l’acide sulfurique très dilué, pensant que c’est l’acidité qui prévient le scorbut.

Face au résultats affligeants et au peu d’entrain des marins à ingurgiter une telle potion, l’amiral Nelson a finalement l’idée géniale de mélanger du gin et du citron. Le scorbut ne fût plus un fléau : le citron ayant la vertu de lutter contre scorbut, et l’alcool la vertu de conserver la vitamine C. Le succès pour les troupes fût total, évidemment.

De retour en Angleterre, les marins conservent l’habitude de consommer le gin avec la quinquina pour lutter contre la fièvre “Gin Tonic”, et modifient le remède contre le scorbut dans les tavernes près des ports, rajoutant du sucre et de l’eau gazeuse afin qu’il soit plus désaltérant, frais et facile à boire, le “Gin Fizz” était né.

Ces deux recettes de Cocktails entraînent un nouveau rebond pour le gin, devenant rapidement une habitude ancrée dans les mœurs, en rafraîchissement après une journée de travail, ou encore après le repas du soir. Cela provoque une importante hausse de l’alcoolisme en Angleterre.

 

L’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Cocktails associés